Un système de navigation pas cher

43 € pour un système de navigation comprenant le logiciel qui offre toutes les fonctionnalités de base, la cartographie mondiale, le GPS connecté qui permet de se positionner sur la carte et de mémoriser sa trace... Il est aussi possible d'afficher les cartes météo Grib, les courants, et les courbes locales des marées... que demander de plus?

 

Il existe déjà de nombreux logiciels de navigation. Le plus connu est français, c'est Maxsea. Il est réputé pour être très complet mais aussi très cher. Personnellement, je l'ai vu en démonstration mais je ne l'ai jamais utilisé à bord car il est effectivement hors de portée de ma bourse. Je trouve tout à fait normal de faire payer les nombreuses heures de recherche et de développement que nécessite la création d'un tel logiciel. Ce sont souvent les informaticiens qui pestent contre le cout des logiciels et qui, compétences obligent, sont les premiers à pirater les produits. Ils oublient que si les produits ne sont pas facturés par les sociétés de création, celles-ci n'auront pas les finances nécessaires pour payer leurs salaires.
Après, tout dépend de la politique commerciale: Soit on vend cher le produit à peu de gens, soit on le vend à un prix très abordable, et on joue sur la quantité. C'est un choix difficile que le Directeur commercial doit avoir du mal à faire surtout que les paramètres évoluent...

Car il y a Internet et la magie des échanges à travers le monde, le don  des compétences pour le plaisir ou pour aider les autres. C'est ainsi que se développent des logiciels dans tous les domaines, créés par des passionnés, testés par des utilisateurs coopératifs, diffusés gratuitement par téléchargement.

Voici un logiciel de navigation gratuit. Il s'appelle OPEN CPN.

Je ne vais pas détailler toutes les fonctionnalités de ce logiciel aujourd'hui. Ce n'est pas le but de cette page et il y a déjà une équipe qui teste, debugge et rédige un guide utilisateur en français sur ce logiciel.  Mon propos est de vous donner l'information suivante:

 

Il est possible d'avoir votre cartographie et le système de navigation connecté à un GPS pour 43 € seulement... Et ca va baisser...

Vous emmenez déjà probablement à bord de votre bateau un micro ordinateur portable ou ce qui en tient lieu... Je ne compte donc pas le cout de cet appareil qui sert surtout à autre chose qu'à faire la navigation. Que vous faut-il d'autres?

  • Vous pouvez télécharger gratuitement OPEN CPN sur Internet. Son utilisation est totalement libre voici le lien: sur le site www.opencpn.org, allez dans Download. 
    Faites attention de télécharger la version qui correspond à votre système d'exploitation: Windows, Mac ou Linux...
     
  • Pour tout savoir sur l'utilisation de ce logiciel, lisez et/ou téléchargez le tutoriel en français TUTOPENCPN à partir du lien suivant: http://www.eauxturquoises.fr/a_tutopencpn/acces_b.htm vous y trouverez entre autre tous les détails pour le téléchargement du logiciel si vous n'y êtes pas arrivé.
  • Les cartes vectorielles S57 (équivalentes aux CMAP93/3) sont maintenant disponibles en  téléchargement gratuit sur le site de NOAA dont voici le lien :
    http://www.nauticalcharts.noaa.gov/staff/charts.htm

     
  • Vous devez tout de même acheter une petite antenne GPS qui se connecte sur le port USB de l'ordinateur. Ca coute 43 € (avril 2010). Vous la commandez par Internet sur www.pixmania.fr ou www.amazon.fr. Celle que nous avons est une Globalsat BU 353 USB. Il y en a d'autres...
    Si vous avez déjà un GPS connecté sur l'ordinateur, cette petite antenne pourra servir de GPS de secours.

Cette antenne est toute petite. C'est le rond noir placé, sur la photo, entre l'ordinateur et le stylo. Un câble de 1,50 m permet de la brancher sur un port USB. Nous l'avons installée sur un petit support placé sous le capot qui est au dessus de la table à carte. Banik est en acier mais à cet endroit l'antenne capte très bien. Pour la protéger du soleil tropical qui chauffe bien sous le plexiglas, nous lui avons confectionné un petit chapeau en tissu blanc tenu par un élastique.

Attention cette antenne est équipée d'un aimant qui permet de la coller sur une surface métallique. Soyez très attentif à ne pas poser l'antenne sur votre ordinateur ou sur un éventuel disque amovible... Au risque d'endommager gravement vos données.

Et avec ceci vous avez toutes les fonctionnalités de base pour naviguer autour du monde.

 

Quelques conseils:

Installer le logiciel : Il faut 3 minutes sans prise de tête. Il suffit de cliquer sur le fichier exécutable: OpenCPN(n°Version)Setup... et faire OK quand il le demande.

Déclarer dans OpenCPN, le port Com utilisé par l'antenne.. C'est la seule toute petite difficulté. Voir les explications du tableau ci dessous:

L'emplacement USB dans lequel on branche la petite antenne du GPS porte un numéro de port Com. Il faut pouvoir détecter ce numéro de port sur lequel se trouve l’antenne et ensuite aller le déclarer dans le programme OpenCPN

Quel port utilise l’antenne ?
Nous utilisons Windows Seven alors les explications ci-dessous correspondent à ce système mais il vous sera facile de trouver la méthode avec votre système.

  • Aller dans : Panneau de configuration. Cliquer sur le titre Système et sécurité

  • Dans le sous paragraphe SYSTEME, cliquer sur gestionnaire des périphériques

  • Si l’antenne GPS est branchée, il y aura une ligne Ports (Com et LPT)

  • En cliquant dessus apparait : Prolific USB-to-sérial Com Port (COM6)

  • Ca veut dire que l’antenne utilise le port 6 (dans notre exemple)

Puis faire la modif dans le programme :

  • Lancer Open CPN

  • Cliquer  sur la boite à outil représenté par la clé à molette puis sur l’onglet GPS

  • Cliquer dans la fenêtre pour ouvrir le cadre « Source de données NMEA » qui n’apparait pas d’office.

  • Ensuite nommer dans la zone de saisie, le port com qui est effectivement reconnu dans la prise USB dans laquelle on a branché l’antenne GPS.

  • Choisir Com6 (dans notre exemple)

  • OK en bas de page.

Quand le GPS fonctionne, la barre du haut passe de rosé à vert dans OpenCPN

Pour utiliser cet outil de navigation, il faut faire les choses dans l'ordre:

  • Connecter l'antenne GPS dans le port USB (utiliser toujours le même) et laisser le temps à l'antenne de s'initialiser (quelques minutes). Sur notre antenne, une petite led se met à clignoter quand c'est fait.
  • Ouvrir ensuite le programme Open CPN.  Si l'antenne n'est pas active à l'ouverture d'Open CPN celui ci ne reconnait plus l'antenne ensuite. Il faut fermer le programme et le relancer.
    Attention quelque fois le numéro du port com change.... Ce sont les mystères de l'informatique... Procéder alors comme indiqué dans le tableau ci dessus pour reconfigurer le port com. Ca prend deux minutes.

 

Pour vous donner envie, quelques fonctionnalités sont présentées ci dessous:

  L'antenne active du GPS place Banik dans la zone de mouillage un peu à l'extérieur de Port Moselle pendant que je suis en train d'écrire cet article.

Vous ne le voyez pas mais il y a aussi un beau soleil qui permet à l'ordinateur portable d'avoir du courant électrique généré par les panneaux solaires.

 

     
  Nous avons ajouté une marque de mouillage et un petit commentaire  pour nous souvenir de l'endroit que nous aimons bien sous le vent  de l'ilot Te Ndu.

Nous détaillons dans le Cahier de Voyage de Banik N° 108 nos spots préférés dans le Sud de la Nouvelle Calédonie.

 

     
  Avec l'antenne GPS connectée, OpenCPN a conservé la trace de notre route depuis le mouillage de Nouméa jusqu'à l'ilot Maitre. C'est vrai que d'habitude on n'allume même pas le GPS pour faire cette toute petite navigation à vue mais il fallait bien tester le système...

Cette trace peut être enregistrée, effacée, réaffichée plus tard.

C'est bien pratique quand on rentre de jour dans un endroit difficile et qu'il faut ensuite le quitter d'urgence en pleine nuit... Méfiance tout de même, et ceci avec tous les systèmes, il peut y avoir un petit décalage, du au GPS et à l'imprécision de certaines cartes, entre la position affichée et la réalité. On ne suit donc pas aveuglément une trace s'il n'y a que quelques dizaines de mètres de marge...

 

     
  Il est également possible de tracer une route, de la mémoriser, de l'effacer de la rappeler de la modifier. Le programme mémorise les différents points et propose un tableau récapitulatif qui donne leurs coordonnées, la distance et le cap de chaque segment, la distance totale à parcourir  etc ...
     
  L'icone "calcul des marées" fait apparaitre les lieux pour lesquels il est possible d'afficher le tableau local (lieux marqués par un T comme Tidal). Un clic droit sur le T choisi et on a la courbe des marées du jour.

Qui se souvient encore de la règle des douzièmes ???

 

Et pour couronner le tout, vous captez des fichiers Grib:


(Relire les articles de Banik qui expliquent comment faire) et on peut alors superposer sur la carte les
isobares, les flèches de vent qui indiquent la direction et la force...

 


Pouvoir suivre une ancienne trace entre les îlots pour approcher du mouillage quand la visibilité n'est pas suffisante.

 

Retour sur le site:  www.banik.org