PAGE EN CONSTRUCTION... merci de votre compréhension

Luk Pra Kop

Traitement thaïlandais à l'aide de compresses d'herbes chaudes.

Voyons sur cette page comment on fabrique les pochons permettant un traitement Luk Pra Kop

"Luk" signifie balle  et Luk Pra Kop désigne un traitement réalisé à l'aide d'une  compresse en forme de  balle en coton munie d'une sorte de poignée et  qui contient un mélange spécial d'herbes. Pour certain, un  massage basique Nuad Boran  accompagné de Luk Pra Kop conduit directement à la zenitude.

A chaque "Luk pra Kop" ( LPK) correspond une combinaison d'herbes thaï choisies pour leurs propriétés anti-inflammatoires, antibactériennes, aseptisantes, aromatiques, antalgiques, décontractantes, antispasmodique, sédatives...

Le traitement agit de plusieurs façon en même temps:
Pendant que les pressions réalisées à l'aide du tampon et des mains dénouent les muscles et les tendons, le jus exprimé par la compresse pénètre dans la peau,  l'odeur qui émane soulage les maux de ventre, dégage les sinus...

 

 

Les effets bénéfiques de ces traitements sont reconnus
ils soulagent les maux de ventre
Ils soulagent les allergies de peau
Ils améliorent le teint de la peau
Ils soulage les douleurs musculaires et articulaires ainsi que les tendinites
Ils réduisent les inflammations et atténue les ecchymose
Ils décontractent et soulagent le stress

 

  J'ai eu la chance d'apprendre cette intéressante technique à Chiang Mai (Thaïlande) avec "Dot", formatrice bien connue de tous les stagiaires qui passent à Sunshine massage school.

La formation commence par une balade dans les jardins pour repérer les plantes et les fleurs qui vont nous servir. Nous pourrons nous masser avec les tampons que nous allons fabriquer nous même à partir des plantes fraiches que nous avons tout juste cueillies. C'est l'idéal.

Si vous utilisez des herbes, des fleurs, ou des feuilles  sèches, il faudra tout d'abord les tremper et les malaxer dans l'eau avant de réaliser les tampons.

 

Voici quelques un des végétaux que j'ai cueillis:

  <= Le Kaffir: Bien reconnaissable à sa feuille en 2 morceaux. On utilise soit la feuille soit le fruit qui ressemble assez à du citron vert tout bosselé, soit juste la peau du fruit.

 

Le gingembre => Celui ci était fleuri mais on n'utilisera que la racine bien connue qui pousse horizontalement sous terre. Il fait partie systématiquement des LPK tant ses effets sont importants.

 

 
         
         
  <=  Les gardénias sont utilisés pour leurs belles fleurs au parfum sucré mais ce n'était pas la saison de la floraison quand j'y suis passé. Comme le jasmin, il favorise le sommeil.

 

 

Les feuilles du pandanus => ont un effet sur les inflammations internes, les infections urinaires, les rhumes, la toux, la rougeole, les saignements de gencives, la maladies de peau et comme antidépresseur.

 
         

  "Dot" dans son jardin.  
         
  <= Le citronnier: producteur de vitamine C et d'anti-inflammatoire.

 

La citronnelle => ne pousse pas sur un arbre, c'est une herbe. On utilise sa feuille et aussi sa racine qui est violette. Elle soulage les troubles digestifs les grippes, les douleurs articulaires...

 
         
  <= Tout est bon dans l'ilang ilang, la fleur (celle ci est un peu fanée) et les feuilles.

 

 

        L'acacia =>  on utilise les fleurs et les feuilles pour leur effets calmants et  astringents. En shampooing pour ses résultats anti pelliculaires, en cataplasme pour soigner des plaies.

 
     
  <= le galanga qui fait partie de la famille du gingembre; Il a  a une racine plus sombre, brun-roux. Comme le gingembre il a des effets anti inflammatoires, antispasmodique, déstressant,  il améliore les digestions difficile...

Et nous avons aussi utilisé des plantes dont je n'ai pas pris de photos:
Le curcuma jaune orangé qui a donné sa couleur à nos pochons et dont les effets bénéfiques sont nombreux...
Les feuilles de tamarin excellentes pour la peau, ce qui est important lors d'un massage...

On a ajouté des cristaux de camphre extrait par distillation à partir du camphrier. C'est un puissant antiseptique et donne une bonne odeur à la mixture contenu dans notre balle.
On peut mettre de la menthe en cristaux aussi..

Et du gros sel, ce qui favorise l'absorbion par la peau. du jus issu de notre PLK.

Beaucoup d'autres plantes et herbes ont d'innombrables vertus et peuvent être placées dans un pochon. Ici en Europe nous ne trouvons pas les mêmes qu'en Asie. On peut composer soi même son mélange en partant d'une base commune de gingembre, d'ail et de sel.

 

Préparer le Luk Pra Kop:

   
         
   
         
   
         
   
         
     
 
     
 
     

 

Un massage aux tampons comment ça se passe?

Voir la page concernée


 

 

Informations
diverses:

Accueil du site

Agenda

Abonnement à la lettre d'infos

Contact

Mention légale

 

Témoignages

  Les massages de JB:

Le "Nuad Boran" :

Présentation

Les bienfaits

Atelier découverte


Le "massage balinais" :

Présentation

 

 la "Relaxation coréenne" Présentation


"Relâchement corps et émotions" :
Présentation

 

Le "massage Luk Pra Kop"
Présentation

 

 

Questions:

Qui suis-je ?

Qui êtes vous ?

Comment choisir un massage?

Massage à domicile, comment ça se passe ?

Les Tarifs ?

Comment recevoir gratuitement des massages?

 

Articles:

Echanges de massages entre pratiquants

La formation au massage selon JB

Notre système Lymphatique

Pratiquez l'automassage Do In

Fabriquer des pochons d'herbes pour massage Luk Pra Kop

Articles à venir:

Huiles essentielles

Huiles de support

Massage femmes enceintes